• Hystérie (c'est pas une nouvelle)

    Bonjour! Voici un article cisnormatif. Non attendez, vous allez voir, c'est drôle. Peut-être. Ou peut-être que c'est pas drôle du tout et que c'est affreux. Je suis naze aux intros so just move on please.

    Freud décrit comme pathologie typiquement féminine l'hystérie. L'hystérie comme son nom l'indique est due au fait d'avoir un utérus, les deux mots ont la même racine, et d'ailleurs saviez-vous que l'ablation médicale d'un utérus se nomme hystérectomie?
    C'est très sexiste (seules les femmes peuvent être hystériques) - c'est cissexiste aussi (femme = présence d'un utérus), et c'est très con (je dois expliquer celle-là?).

    Parce que, voici les présupposés:
    -Seules les femmes, et toutes les femmes ont un utérus.
    -Les gens qui n'ont pas d'utérus ne sont pas des femmes.
    -L'utérus peut causer une pathologie mentale.

    [Bon à savoir: le tableau a évolué depuis, hein, et en psychanalyse l'hystérie est considérée de nos jours comme touchant les deux genres reconnus officiellement.]

    Quand un de nos profs nous a expliqué l'hystérie selon Freud, j'ai pas pu m'empêcher de noter que si les hormones anti-mulleriennes d'un embryon ne sont pas produites pour une raison ou pour une autre, cet embryon développera un utérus. Quelle que soit la nature de ses gonades. Conclusion: certaines personnes assignées homme ont un utérus (et ne le savent pas, car comme il est non-fonctionnel et qu'un utérus, c'est très petit, il n'y a aucun moyen de le savoir avant de faire un scan pour voir les organes internes de la personne). C'est très rare, mais ça existe.

    D'où ceci: puisque seules les femmes ont un utérus, Messieurs les hommes cis, DES FEMMES SE CACHENT PARMI VOUS!! lel.

    Autre chose: inversement, si un embryon possède des ovaires mais que des hormones anti-mulleriennes sont produites (majoritairement ça ne se passe pas comme ça, mais sait-on jamais), le bébé n'aura pas d'utérus, malgré la présence d'ovaires. Or, les gens qui n'ont pas d'utérus ne sont pas des femmes: Mesdames les femmes cis, DES HOMMES SE CACHENT PARMI VOUS!! Re-lel.

    C'est tout ce que j'avais à dire pour aujourd'hui. Si quelqu'un est intéressé par le développement des organes génitaux chez les embryons, j'ai eu un retour de frappe de mon cours de PACES sur le sujet, alors je peux développer un peu (je garantis pas la qualité du machin par contre). Cordialement~


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Avril à 09:56
    C'est ma prof d'anglais qui m'a expliqué la source de 'hystérie'. Elle a appris beaucoup de chose par rapport au racine des mots etc… Elle nous dis toujours quelque chose la dessus, je trouve ça très intéressant. Et j'ai compris pourquoi on ne disait qu'aux femmes qu'elles sont hystérique. Ce qui m'énerve. J'ai l'impression que ça lui donne un côté folie, incontrôlable, parce que tout simplement, c'est une femme...
      • Lundi 9 Avril à 15:14

        C'est vrai que l'étymologie est intéressante, et parfois il y a des glissements sémantiques assez étonnants qui se retrouvent au coeur de certains mots btw.
        Et ça a eu des répercussions sur la façon dont on parle aux personnes qui sont considérées comme des femmes: si un homme s'énerve, c'est une marque de virilité, c'est positif en quelque sorte; si une femme parle sur le même ton houlà, faut qu'elle redescende celle-là, quelle hystérique... ._. et ça m'est déjà arrivé d'entendre qualifier des femmes d'hystériques simplement parce qu'elles faisaient valoir le fait de n'être pas d'accord avec les hommes présents.

        On va avoir tendance à reprocher aux gens qui sont considérés comme des femmes d'être en colère, et les qualifier d'hystériques pour cela, parce que "ce sont des femmes et que bah les femmes si elles se mettent en colère c'est qu'elles ont une maladie, tout le monde sait que les femmes sont gentilles, douces, et ne s'énervent jamais" /PAN/

      • Mardi 10 Avril à 12:14

        Ouais, c'est ça ! Ils les appellent hystériques à tout bout de champs ! Comme si on ne pouvait pas s'énerver à moins d'être malade...!

      • Mardi 10 Avril à 22:14

        Roh puis l'hystérie elle a bon dos, d'autant que "s'énerver" chez des gens qui sont considérés comme des femmes ça peut être effectivement se mettre en colère, comme rappeler à l'artisan qui vient chercher les fuites chez toi que commenter le fait que les murs moisissent parce que l'appart est humide et pourri est non-professionnel (#vécu)...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :